Tout savoir sur l’endométriose

Durant ces dernières décennies, nombreuses sont les maladies qui ont fait leur apparition. Cancers, virus ainsi que des pathologies touchant les divers organes et  tissus font de plus en plus ravage. Parmi eux, on retrouve l’endomètriose.  Les recherches scientifiques et la révolution de la médecine ont cependant offert une opportunité de soigner et de prévenir cette maladie.

Qu’est ce que l’endometriose?

Avant tout, il faut savoir que l’endomètre est l’ensemble des tissus qui tapissent et enveloppent l’ utérus sous l’action des hormones. Au cours du cycle de la femme, l’endomètre s’épaissit pour préparer toute éventuelle grossesse. Lorsque celle-ci ne survient pas, les cellules se désagrègent et saignent, d’où la présence des règles.

Pour une femme atteinte d’endométriose, les cellules vont se migrer et monter par l’intermédiaire de la trompe. Le développement des tissus endomètrials à l’extérieur de l’endomètre va provoquer des kystes, des lésions ainsi qu’ une adhérence, c’est l’endométriose. Par ailleurs, la croissance de ce tissus tapissant l’utérus dans d’autres endroits du corps de la femme va provoquer plusieurs maux et dysfonctionnements. L’ endométriose constitue alors une source de nativité de plusieurs autres maladies qui touchent le système de  reproduction féminine.

Quels sont les symptômes de l’endométriose?

Le développement malsain des cellules endomètrials à l’extérieur de l’utérus provoque plusieurs maladies associées attaquant les femmes. Le plus souvent, elles se présentent sous une forme de douleur intense.

En général, il existe deux types de symptôme l’ endomètriose. D’une part, il y a la douleur et les règles douloureuses, la défection douleureuse et la difficulté à uriner. D’autre part, de la fatigue et un saignement peuvent y résulter. Une femme victime d’endomètriose est généralement prise par une grande fatigue à longueur de journée, de plus ses règles peuvent durer pendant plusieurs jours.

Quel traitement pour l’endométriose?

Pour traiter l’endometriose, il faut tout d’abord soulager les douleurs en gardant un mode de vie sain. Ainsi, il est impératif de faire quelques activités physiques pour se relaxer et pour pouvoir gérer les symptômes de cette maladie. Ensuite, il y a le traitement hormonal,  consistant à priver l’organisme féminin de l’hormone qui va nourrir et développer les cellules endomètrials.

En outre, il importe de réduire le taux d’œstrogènes à néant. Actuellement, il n’y a pas de traitement définitif de l’endométriose. Toutefois, il faut noter que cette maladie disparaît après la ménopause. De ce fait, la provocation d’une ménopause artificielle est l’une des solutions les plus utilisées par les médecins.

Comment se traduit la maladie de Parkinson ?
C’est quoi la sclérose en plaque ?