Comment utiliser une seringue à insuline ?

seringue à insuline

Publié le : 30 mai 20227 mins de lecture

Vous êtes diabétique et vous devez suivre un traitement par insuline ? Il est alors important de savoir comment l’injecter convenablement. En apprenant la méthode adéquate, vous pourrez réaliser rapidement vous-même les injections avec un minimum de désagrément et de gêne. Mais concrètement, comment injecter de façon précise une dose d’insuline avec une seringue ?

Qu’est-ce qu’une injection d’insuline ?

L’injection d’insuline est une cure thérapeutique prescrit par un endocrinologue ou un diabétologue permettant de traiter le diabète. L’insuline est, en effet, une hormone synthétisée par le pancréas qui régule la glycémie. Elle permet au glucose sanguin d’être réparti aux cellules de votre organisme notamment ceux du cerveau et des muscles. Celles-ci pourront ensuite l’utiliser comme source d’énergie utile à votre corps. L’insuline est secrétée de manière continue chez les personnes ne vivant pas avec le diabète. Après un repas, le pancréas produit une quantité additionnelle d’insuline permettant à la glycémie de garder un taux normal. Les personnes qui vivent avec le diabète de type 1 doivent s’injecter plusieurs fois par jour de l’insuline.  Les personnes qui vivent avec le diabète de type 2 peuvent, par contre, opter pour la médication anti hyperglycémiante. Elles peuvent également avoir besoin d’injections d’insuline si leurs corps n’arrivent pas à utiliser correctement l’insuline synthétisée. Si vous souhaitez apprendre davantage sur la piqure d’insuline, vous pourrez faire appel à un professionnel de la santé. Vous bénéficierez ainsi d’une injection insuline infirmier et d’une injection insuline soins infirmiers.

Comment utiliser convenablement une seringue à insuline ?

Pour utiliser une seringue à insuline, il est primordial de procéder à certaines préparations. D’abord, il faudra se laver les mains et préparer la seringue, le flacon d’alcool, le coton et les flacons d’insuline.  Vous devez ensuite stériliser les bouchons de ces derniers avec un coton d’alcool à 90°. Après avoir poussé le piston à fond, remplissez la seringue d’un volume d’air. Celui-ci doit être égal à la dose d’insuline NPH ou d’action intermédiaire. Chassez ensuite l’air dans le flacon d’insuline et ôtez l’aiguille sans extraire l’insuline. Remplissez maintenant la seringue d’un volume d’air égal à la quantité d’analogue rapide. Pour prélever une dose d’analogue rapide plus élevée que la dose requise, retournez le flacon-seringue et tirez sur le piston. Pour faire monter les bulles d’air, tapotez légèrement sur la seringue et chassez l’air de son sommet. Ajustez ensuite avec précision la quantité d’analogue rapide. Avant d’injecter l’insuline, roulez d’abord 10 fois le flacon entre les paumes des mains afin de rendre la préparation homogène. Pour éviter le mélange des insulines, vous devez bien tenir la seringue par le piston. Retourner ensuite le flacon et piquez l’aiguille dans le bouchon. Pour prélever la quantité voulue d’insuline NPH, tirez délicatement le piston et arrêtez-vous à la valeur de la dose calculée. Enfin, retirez l’aiguille du flacon et remettez son capuchon. Jetez ensuite la seringue dans une boîte pour dispositifs tranchants pour l’éliminer selon la norme en vigueur.

Comment réaliser l’injection d’insuline dans de bonnes conditions ?

Pour réaliser l’injection d’insuline dans de bonnes conditions, il est capital de bien choisir l’endroit de l’injection.  Vous devez également effectuer les soins dans une ambiance calme et trouver une position confortable. Pour les injections dans le ventre et les cuisses il est préférable d’opter pour la position assise. Celle-ci n’a pas d’importance pour les injections dans les fesses et les bras. Des distractions et des rituels pourront aider l’enfant petit et la mise en confiance est indispensable chez l’enfant plus grand. L’injection doit être réalisée immédiatement après avoir préparé la seringue afin d’éviter toute modification de l’action des insulines. Elle doit se faire dans la membrane sous-cutanée. Une injection intramusculaire entraîne, en effet, un risque d’hypoglycémie notamment au niveau de la cuisse. Chez l’enfant, il est conseillé de faire un pli et de privilégier les seringues avec des aiguilles de 6 mm. Cela garantit une injection en sous-cutané où la disparition de l’insuline est certaine et régulière. Le processus d’injection doit être précis et le même d’un jour à l’autre. La piqure d’insuline peut être aussi assurée par un infirmier à domicile.

Comment bien conserver l’insuline ?

Avant chaque injection d’insuline, il est fondamental de bien vérifier la date de péremption mentionnée sur son étiquette. Les stylos, les cartouches et les flacons d’insuline non entamés se conservent parfaitement au réfrigérateur. Vous pouvez les mettre dans le haut de la porte ou le bac à légumes. S’ils sont entamés, ils se gardent en dehors du frigo à l’abri du soleil et de la chaleur. Toutefois, vous devez les conserver au maximum pendant 1 mois. La conservation de l’aiguille revêt également une importance capitale. Vous devez alors vérifier sa date de péremption régulièrement. Pour mieux supporter l’injection d’insuline, il est important de bien choisir le mode d’administration qui vous correspond le mieux. Il doit effectivement convenir à la fois à votre mode de vie et à votre organisme. Pour cela, parlez-en avec votre pharmacien ou votre médecin traitant.

Quel traitement pour un kyste pilonidal ?
Comment soigner une tumeur au cerveau ?

Plan du site