Comment soulager naturellement les douleurs articulaires ?

douleurs articulaires

Plus de neuf Français sur dix connaîtront, au moins une fois au cours de leur vie, un problème d’ordre articulaire. Savez-vous qu’il est possible de soulager de telles douleurs à l’aide de moyens totalement naturels ? Pour ceux qui en douteraient encore ou qui chercheraient simplement à élargir leur savoir, prenez connaissance sans plus attendre des informations rassemblées dans le texte ci-dessous.

L’alimentation

On a souvent l’habitude d’entendre que bien manger est le plus efficace des médicaments. Le traitement des douleurs articulaires ne fait pas exception à une telle règle. Augmenter la part des légumes crus et des fruits frais dans votre alimentation actuelle sera le premier changement à apporter. Particulièrement riches en eau, ces produits participeront à la préservation de la bonne santé des cartilages. Bien évidemment, vous devrez toujours boire de l’eau aussi régulièrement que possible tout au long de la journée.

Dans un second temps, votre objectif prioritaire sera de limiter les apports en sucres raffinés et en matières grasses saturées. Remplacez la viande rouge par du poisson. Introduisez également les huiles végétales riches en Oméga-3 dans vos habitudes de consommation.

Vous avez besoin d’en apprendre davantage sur le sujet ? Vous êtes à la recherche des meilleurs conseils pour trouver les produits bons pour votre santé ? Vous avez envie de tout savoir à propos de la griffe du diable ou harpagophytum ? Consultez les informations du site de Santarome, fabricant de complément alimentaire français.

La pratique sportive

Les produits commercialisés sur santarome.fr ne constituent pas la seule alternative crédible pour vous aider à soulager vos douleurs articulaires. Prendre soin de soi donne en effet d’excellents résultats également ! Parmi les activités à votre disposition, la pratique sportive est fortement recommandée.

Vous devez en effet savoir qu’un surpoids, même léger, favorise fortement l’apparition des douleurs articulaires. Associé au rééquilibrage alimentaire évoqué lors du paragraphe précédent, le sport vous aidera à vous débarrasser de ces quelques kilogrammes superflus. L’activité physique permet, dans le même temps, d’entretenir la masse musculaire, de mieux oxygéner le cartilage et de fortifier le squelette. Attention toutefois à ne pas opter pour un sport générant de nombreux micro-traumatismes sur les articulations.

Les massages

Certains d’entre vous seront peut-être surpris d’apprendre que la chaleur peut également soulager la majorité des douleurs articulaires. Pour vous en convaincre, il suffit de placer une bouillotte chaude sur l’articulation douloureuse pour constater rapidement un mieux-être. Cependant, une autre pratique donne de meilleurs résultats encore.

Cette autre alternative consiste à masser la zone douloureuse à l’aide d’un gel chauffant à base d’un extrait de piment nommé capsaïcine. Ce dernier va diffuser rapidement la chaleur au cœur même de l’articulation. Vous constaterez alors un soulagement à la fois agréable et immédiat. Pour obtenir des résultats similaires, il est également possible de substituer la capsaïcine par certaines huiles essentielles. Parmi les plus efficaces figurent notamment celles à base de romarin, de camphre ou encore d’eucalyptus citronné. Vous réservez les huiles essentielles de genévrier pour une attaque de goutte afin d’éliminer les excès d’acide urique.

L’ostéopathie

Le médecin ostéopathe commercera par rechercher l’origine des douleurs articulaires. Il suffit en effet d’un simple problème tendineux, musculaire ou ligamentaire pour déclencher le problème. Une fois la cause identifiée, le praticien s’attachera à soulager la douleur puis à éliminer toutes les autres tensions qu’elle a pu engendrer. Il n’est pas rare en effet qu’une atteinte telle qu’une arthrose au niveau du genou engendre un déséquilibre postural profond. Le corps aura alors pour réflexe de le compenser, créant ainsi d’autres douleurs articulaires, notamment aux chevilles, au bassin et tout le long de la colonne vertébrale.

Afin d’améliorer l’efficacité de son action, le médecin ostéopathe conseillera à ses patients concernés par de telles douleurs et ayant un surpoids de rééquilibrer leur alimentation tout en reprenant une activité physique adaptée. Comme vous le savez déjà, il suffit de quelques efforts, simples à mettre en application, pour perdre quelques kilos et retrouver ainsi une vie plus agréable !

Les médecines douces

Les médecines que l’on qualifie habituellement de douces peuvent, elles aussi, donner d’excellents résultats dans la lutte contre les fortes douleurs articulaires. Comme vous l’avez lu précédemment, la chaleur représente un allié performant et facilement disponible ou presque. C’est pourquoi, il est recommandé aux personnes atteintes de cette affection de se rendre en cure thermale au moins une fois par an. Pour en savoir plus, n’hésitez surtout pas à évoquer ce sujet avec votre médecin traitant. Certains patients indiquent également ressentir un mieux-être grâce à l’acupuncture et à l’homéopathie.


Seniors : doit-on remplir un questionnaire de santé pour souscrire une mutuelle ?
Hypercholestérolémie : quels sont les bienfaits de la berbérine ?