Comment se diagnostique un cancer du foie ?

Le cancer est l’une des maladies les plus mortelles et connues dans le monde de la médecine. Depuis quelques temps, le cancer du foie touche d’avantage de personnes. Le problème avec ce type de cancer est le fait qu’il ne présente généralement aucun signe externe alarmant. Les victimes du cancer de foie ne le savent que trop tard, notamment en phase terminale. De ce fait, il est important de savoir quand faut-il consulter un médecin pour se faire diagnostiquer et comment se déroule ce diagnostique?

Le cancer de foie: qu’est-ce que c’est?

Le foie est un organe qui fait partie du système digestif. Son rôle dans la digestion prouve que le foie est un organe indispensable du corps humain. Un individu atteint du cancer de foie est souvent une personne qui à déjà souffert d’une maladie liée au foie pour l’abus d’alcool ou d’autres excitants. En effet, en présence de ces aliments, le foie travaille plus que d’habitude et devient vite fragile. Cependant, dans de rare cas, des personnes en très bonne santé sans antécédents de maladie du foie peuvent aussi être atteintes de ce type de cancer. En effet, le cancer chez ces personnes peut se manifester sous la forme de douleur au ventre, vomissement, nausée, constipation, perte d’appétit, de fatigue ou encore de diarrhée d’où l’importance de faire un diagnostic du cancer de foie.

Diagnostiquer un cancer du foie: comment ça marche?

Normalement, une personne ne pense à faire un diagnostique du foie que lorsqu’elle présente une douleur persistante à ce niveau. Le médecin demandera alors au patient s’il a déjà eu des antécédents de maladie du foie avant de procéder à un examen clinique complet. Un questionnaire à ce sujet sera administré au patients et toutes les informations seront prises en compte. En se focalisant sur ces informations, le médecin généraliste va orienter le malade vers un spécialiste qui pourra faire le nécessaire.

Quelles sont les étapes à suivre pour ce diagnostique?

Le diagnostique se déroule en deux phases à savoir l’examen clinique et si nécessaire de procéder à d’autres examens. Lors de l’examen clinique, le médecin vérifie et regarde si le foie a augmenté de volume. En se basant sur les antécédents de la personne, le médecin peut après indiquer le risque du cancer. Pour plus d’assurance, un examen biologique peut être réalisé. L’examen biologique consiste à faire une analyse de sang pour évaluer l’état du foie. Cependant, la prise de sang n’est pas suffisante pour détecter une tumeur c’est pourquoi une biopsie accompagne souvent ce procédé.

Comment se traduit la maladie de Parkinson ?
C’est quoi la sclérose en plaque ?