Comment se déroule le diagnostic de la maladie d’Alzheimer ?

Même si la maladie ne peut être guérie, il est possible de ralentir sa progression. Un diagnostic est donc essentiel pour la prise en charge du patient. Le diagnostic et les aides apportées aux malades pour rester dans une société sont un moyen qui peut freiner la progression des symptômes. Le diagnostic est essentiel, mais il peut changer la vie du patient. Il y a différents éléments pour l’établir. Pour cela, il faut savoir qui est responsable de l’établissement du diagnostic. Après, il y a des étapes à suivre pour le faire. Et puis, il y a des intérêts d’une détection.

Responsable de l’établissement du diagnostic

Il a été recommandé de faire du diagnostic de la maladie d’Alzheimer par la haute autorité de santé. Le médecin généraliste intervient en premier. Après, il propose un dépistage de la maladie d’Alzheimer pour exclure toute autre cause des troubles. S’il s’avère que les troubles sont dus à cette maladie, le médecin va envoyer le patient vers un centre mémoire pour être pris en charge par un médecin spécialiste. Il se peut aussi que le médecin généraliste l’envoie vers un neurologue.

Étapes du diagnostic

Le vieillissement rend de plus en plus de personnes à se plaindre du trouble de mémoire. Pour cela, il est nécessaire de faire le diagnostic de la maladie d’Alzheimer. Tout d’abord, le diagnostic au centre spécialisé se fait en recherchant l’existence de trouble des fonctions cognitives. Et après cette recherche, il y a l’action pour constater l’existence d’un syndrome démentiel. Dans le bilan neuropsychologique, il y a des tests permettant de déterminer les troubles. Ces tests vont permettre l’évaluation de la mémoire du patient. Ils permettent également de différencier les personnes atteintes des autres qui sont saines. Et l’examen est fait par un neuropsychologue. Après, le médecin spécialiste va chercher des signes spécifiques chez le patient. Il va utiliser des appareils spécialisés pour ça. Ces appareils vont servir pour visualiser les organes. La consultation mémoire est aussi nécessaire pour le patient.

Intérêt de la  détection précoce

La détection précoce de l’Alzheimer est rare, car les symptômes ne sont pas encore visibles. Il y a les tests de dépistage. Ces tests sont utiles pour diagnostiquer l’évolution de l’état cérébral d’une personne. Il se peur qu’à certain âge, les lésions cérébrales vont déjà apparaître, alors que c’est quelques années après que les symptômes vont apparaître. Plusieurs recherches sont faites pour pouvoir dépister et faire le diagnostic de la maladie d’Alzheimer plus tôt. La détecter en avance est un moyen efficace de retarder son évolution et ainsi trouver sa source.

Comment se traduit la maladie de Parkinson ?
C’est quoi la sclérose en plaque ?